Le blog littéraire de Renaud Meyer

Les belles oeuvres sont filles de leur forme, qui naît avant elles. Paul Valéry

Mitterrand est mort, vive Mitterrand

leave a comment »

Enfin un ministre de la culture qui va ciseler son show,images

ça n’est pas Malraux, bien sûr, mais on retrouve un peu du Langisme de notre  adolescence, ça fleure bon la coupe de champagne, l’éclat de rire exalté.

Il va chanter les mots, Fredo, balancer des paillettes à qui voudra. Il saura nous parler de Madame Butterfly comme personne, du cinéma américain des années 50, citera Aragon au 20 H. Comme la perspective est séduisante.

Bien sûr, il s’est emmêlé les pinceaux aux Molières, a confondu un peu les noms, mais sa voix nous ramène tellement dans un arrière temps douillet, à ces soirées où nous étions calés dans le canapé du salon, bercés par ses lamentos inimitables, tellement trop écrits, tellement littéraires, tellement recouverts d’irréalité qu’ils en étaient enivrants.

On lui pardonnera tout à Fredo ; parce que sa nouvelle charge est à son image, baroque, évanescente, vocale, purement vocale, la voix des soirs cocooning des années 80.

Celui qui a choisi de nous redonner cette voix a des dons inimitables de prestidigitation. Faire de la Gauche un spectre, une voix, près de lui, pour lui obéir et nous bercer, comme avant.

Allez, BONSOIR !

Publicités

Written by Renaud Meyer

juin 24, 2009 à 5:06

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :